ASPTT POITIERS FOOT : site officiel du club de foot de POITIERS - footeo

Revue de Presse

31 août 2016 - 08:23

Aujourd'hui, la presse fait le tour de la D1.

Entre des favoris qui se détachent déjà, des promus pleins d'ambitions, des groupes qui s’étoffent pour jouer les premiers rôles, la saison promet d'être longue et belle....

Qu'en sera-t-il pour notre Équipe 1 ???

Retrouvez les articles de La Nouvelle République :

Des recrues à foison

Saint-Benoît, Fleuré, l’ASPTT Poitiers n’ont pas lésiné. Leurs effectifs sont pléthoriques et la tête leur semble promise.

Les portes de l'accession se sont refermées juste devant leurs nez en mai dernier. Pas question sans doute que cela se reproduise. C'est ce que l'on peut supposer lorsque l'on voit les recrues débarquées du côté de la Varenne, cet été. Cartelet, Tillet, Cordeau, Marah, que du tout bon. Une impressionnante armada qui ne pourra que bonifier une formation à l'assise défensive bien solide (meilleure défense 2015-16). Si l'on continue à tenir compte des recrues, Fleuré n'a pas fait dans la demi-mesure. C'est la grande lessive. Treize arrivées, pas une de moins. De quoi reconstruire entièrement, une formation qui avait largement déçu l'an passé. Si la mayonnaise prend ça peut faire mal. Dans le cas contraire, Yann Molloy va encore s'arracher les cheveux. Après ces deux gros morceaux, difficile de ressortir des outsiders. Peut-être la réserve montmorillonnaise, reléguée, et qui a renfloué son effectif mais l'équipe fanion, comme il est de coutume, se servira largement lorsque le besoin s'en fera sentir. On pense aussi aux PTT Poitiers, où l'arrivée de David Bourzat peut donner un nouveau coup de fouet à une équipe renforcée par, ce n'est pas une surprise, des éléments chasseneuillais. Reste la grande question des promus. Mignaloux n'a pratiquement pas touché à son effectif, alors que Saint-Julien l'Ars est allé picorer, là aussi, du côté de Chasseneuil. Ozon, à l'inverse, a ratissé large. Trois équipes, trois conceptions, un élu ? Pourquoi pas, il n'est pas rare que sur sa lancée un petit nouveau grille la politesse à tout le monde.

Saint-Benoît fait peur

Tous sont unanimes. Saint-Benoît n’aura pas de rival cette saison. Il faut tout de même se montrer mesuré.

Cyrille Caillaud (entr. de Saint-Eloi) : « Une grosse année de transition sans ambition particulière, sinon le maintien. Finalement la préparation ne fut pas aussi difficile que je le croyais même s'il faut s'attendre à un début de championnat difficile.
Mickael Melon (entr. de Nouaillé-1b) : « J'aimerais que l'on fasse un bon début de saison pour se maintenir le plus rapidement possible et continuer à intégrer les jeunes formés au club. »
Gérald Guilloteau (entr. de l'UESM-1b) : « Nos matchs amicaux ont été, dans l'ensemble, satisfaisants. Ils ont en tout cas fait ressortir les qualités de notre jeunesse. »
François Josse (entr. de Lusignan) : « Nous avons connu peu de mouvements à l'intersaison. C'est ce que nous voulions. Cette stabilité devrait nous permettre de produire du jeu en maintenant un fort esprit club. »
Régis Cocu (entr. de Loudun) : « Je pense que l'on peut faire un peu mieux et jouer les cinq premières places. Saint-Benoît me paraît être au dessus avec un gros recrutement, mais notre groupe a mûri. On doit pouvoir rivaliser avec la plupart de nos adversaires. »
Philippe Martin (entr. de Château-Larcher) : « Il faut partir serein et on a toutes nos chances. Ce n'est pas sur le papier mais sur le terrain que le championnat se décide. Nous avons un effectif restreint et il ne faudra pas s'éparpiller. »
David Bourzat (entr. ASPTT Poitiers) : « On entame la saison avec plein d'ambition. Le club est pérenne, peu de départ pour des arrivées de qualité. Fleuré et Saint-Benoît sont au-dessus du lot. Je nous vois plus jouer les troubles fêtes. Sur un plan personnel, c'est très agréable de revenir aux sources. »
Cédric Sautour (co-entr. de Fleuré) : « On va essayer de se rassurer beaucoup plus vite que l'an passé. On a énormément recruté mais il est un peu tôt pour savoir si l'amalgame se fera parfaitement. Saint-Benoît sera au dessus, mais derrière il y a sans doute la place d'accrocher quelque chose. »
Gregory Ruiz (entr. de Saint-Benoît) : « Je veux continuer le travail mis en place l'an dernier. Je veux surtout que les trois équipes seniors vivent bien. On sort d'une année de reconstruction et même si je pense que l'on s'est renforcé, une saison est très longue et il faut des effectifs conséquents. »
Nicolas Deveautour (entr. de Saint-Julien l'Ars) : « Ça va être une belle découverte pour la plupart de nos joueurs. J'espère que l'on ne fera pas d'écart dans cette poule homogène où seuls Saint-Benoît, Fleuré et Mignaloux semblent émerger. »
Tayeb Benguenaoui (entr. de Ozon) : « Cette année, on va essayer de jouer le maintien après plusieurs montées successives. Et puis nous avons un souci de terrain. On va devoir se délocaliser au stade du Verger (Antoigné). Normalement nous avons un groupe pour prendre du plaisir à ce niveau. Et si vraiment la mayonnaise prend, on peut certainement terminer dans les cinq premiers. »

Commentaires

oct.
19:00
Complexe Sportif Saint-Nicolas - 156 Route de Parthenay 86000 Poitiers
déc.
19:00
Complexe Sportif Saint-Nicolas - 156 Route de Parthenay 86000 Poitiers